février 2008

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29    

Meta

  • stat
  • Creative Commons License

« La peur : sans les mots pour le dire | Accueil | A table ! »

20 avril 2006

Commentaires

baramalice

ce qui est drôle, c'est que vous parliez de lire et d'écrire, en parlant de l'école maternelle. Evidemment qu'on est en marche vers ces choses là. Mais c'est drôle, je n'ai jamais eu ce sentiment, en recevant des parents qui venaient inscrire leur enfant à l'école pour la premièr fois que c'était leur préoccupation . Est ce que ça tient au fait quand la scolarisation dans le Nord est plus précoce qu'à Paris depuis très longtemps, ou à une vision de professionnelles différentes ?

ameliegahete

Non en effet. Je parlais de ce que les enfants, eux.. s'imaginent. De ce qu'ils rêvent. De l'idée qu'ils se font de l'école. Aller à l'école c'est être grand, c'est savoir lire. Ecrire.
Quant aux parents, il est possible que la maternelle soit pour eux la première marche qui va mener à l'apprentissage de la culture et du savoir. Et que certains parents le disent, que d'autres ne l'expriment pas aussi clairement.

baramalice

on ne parle manifestement pas des mêmes âges là . Deux ans, qui est l'âge de l'entrée à l'école maternelle dans le nord n'est pas deux ans et demi ou trois ans.
Plus tard qu'à deux ans...six mois après, on s'imagine déjà d'autres choses ...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.